Retour en haut de la page
 

 Menu

Accueil

BLack M


  17 samedi
juin
20H

J-278


BLACK M – BIOGRAPHIE
“ALPHA”
“Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends” disait Nelson Mandela. Cette
phrase, Black M semble s’en être fait une devise au fil d’une carrière pleine de
victoires et d’apprentissages. Depuis plus d’une décennie, le Big Black collectionne
les trophées, accumule les récompenses et conquiert les salles de concert, d’abord en
groupe, puis en solo.
“Depuis Sexion, j’ai rien eu le temps de réaliser. Le temps passe trop vite. Je suis
sorti du succès de Sexion, j’ai de suite enchaîné en solo”.
A l’évocation de ce palmarès, difficile pour Alpha de ne pas esquisser un sourire
mélancolique. De fait, les coups d’œil dans le rétro sont rares lorsque les tournées et
les sessions studio s’enchaînent. Dès sa 1ère escapade solo en 2014, Black M a visé
juste. Ses expérimentations musicales aux frontières du rap et de la variété – S/O Sur
ma route – l’ont propulsé au rang de star. Disque de diamant sur son premier
opus, Les yeux plus gros que le monde, 3 fois platine pour son deuxième
effort, Éternel insatisfait, Alpha entre de plein pied dans le club fermé des artistes très
grand public.
Toutefois, c’est face aux épreuves que les grands destins s’écrivent. Et une histoire
sans revers n’a pas la saveur d’une épopée héroïque. Pour Black M, ce revers s’intitule
Il était une fois… Un 3ème opus qu’il considère lors de sa conception comme son
meilleur projet mais qui ne connaîtra pas le succès escompté à sa sortie.
“Au moment où je fais l’album, je me dis : il va tout niquer. C’est le meilleur de mes
albums en terme d’écriture, de prod et de réalisation. Donc je me dis qu’on va
repartir dans une tournée des Zénith, pleine, comme en 2014. Quand on se prend les
résultats en première semaine, je me mange un choc. Je ne veux plus parler à
personne. Je ne comprends pas.”
K.O debout mais loin d’être vaincu, Black M entame alors sa renaissance. Acharné de
travail, il ne quitte jamais vraiment le studio. Tel Rocky Balboa reprenant le chemin
des petites salles d’entraînement de ses débuts après sa défaite face à Clubber Lang,
Alpha a besoin de sentir à nouveau l’odeur de la sueur et de la poussière. Tomber
pour mieux se relever.
“Quand on lance la tournée, on part sur des salles de 1500 personnes. Avec le recul,
je me dis, ça va aller, on va se taper.”
Avec cet EP sobrement intitulé Alpha, Black M revient aux fondamentaux, un projet
résolument rap accompagné d’une cover brute. 13 titres pour en reconquérir un. Le
sien. Musicalement, Alpha éprouve aussi ce besoin viscéral de revenir A la base, de
retrouver ce temps où la musique n’était que passion et sensations, recueil de ses
tripes et de ses états d’âmes sans autre forme de calcul. A l’heure où un courant en
chasse un autre, une vague succède à l’autre, le Big Black vient prouver que les flows
de la 9eme Zone, eux, sont éternels.
C’est à son alter ego Black Shady qu’il laisse le soin de remettre les pendules à
l’heure pour annoncer son retour avec le cinglant Black Shady part.4 : “Il était une
fois un flop, bâtard, c’est tout c’que tu mérites. Les ti-peu ont grandi, mon gars
j’espère que tu médites. Tu t’es perdu sur ta route, y a plus personne qui t’écoute. Un,
deux, un, deux « test, à vous », ta zumba nous dégoute”. Instant cathartique difficile
mais salvateur. Alpha est prêt à remonter sur le ring. Les remises en question ont fait
place aux egotrips musclés.
C’est au son des accords revanchards de Dany Synthé qu’il part en guerre sur
N.S.E.G. Black vient chercher la nouvelle génération sur son terrain en se
réappropriant ses codes : “j’ai envie de mélanger nos codes à nous, qui sont plutôt
basés sur la punch, la technique et le flow, à leur truc à eux. J’ai posé ma drill dans
leur truc. Je sais que ça n’a rien à voir, sans me vanter”.
Alpha boxe toujours avec les mots. Chaque coup est précis, millimétré. Avec Cesar,
l’uppercut est imparable. La combinaison avec Gims sur un rythme Afro séduit le
grand public et montre aux plus sceptiques qu’il n’a rien perdu de sa science. Car
c’est bien de science du flow dont il est question chez Black M. Au détour d’un
morceau comme Poisson, il nous montre qu’il reste l’un des plus redoutables
concurrents de la catégorie poids Plume. Pour lui, tout ça, c’est de l’amusement. Bien
qu’il se considère “presque comme un ancien” et s’offre des moments d’écriture plus
profonds (Essayer), Alpha continue de repousser ses limites, de se lancer de
nouveaux challenges. Avec A la tienne, il ouvre son répertoire à de nouvelles
sonorités. Depuis Madame Pavoshko, Black M a toujours travaillé sa formule à sa
façon. Il crée ici une musique hybride et solaire, entre rap et mélodies grand public.
Déterminé à se dépasser, Alpha prépare son public à ses prochains combats, la
ceinture de champion bien attachée à son micro.


E-billets : ticketmaster.fr, francebillet.com, digitick.com

Réseau habituel : Fnac, Carrefour, Magasins U, Géant Casino, Leclerc, Auchan, Intermarché, et autres points de ventes.

En cas de spectacle non complet, la billetterie peut être ouverte le jour du concert, sur le site, 1 heure avant l'ouverture des portes au public.



La programmation

J-12

VERSUS TOUR

J-30

Angèle

J-32

Youssou n’dour

J-47

Michael gregorio

J-48

MIRACULOUS, LADYBUG LE SPECTACLE MUSICAL

J-48

MIRACULOUS, LADYBUG LE SPECTACLE MUSICAL

J-66

CLAUDIO CAPEO

J-67

-M-

J-68

Dutronc & Dutronc

J-73

CHŒURS ET DANSES DES MARINS DE L’ARMÉE ROUGE – Annulé –

J-82

JULIEN CLERC : spectacle transféré aux Centre des Congrès d’Angers

J-94

LE PLUS GRAND CABARET DU MONDE

J-124

L’ultime hommage à David Bowie

J-137

CLARA LUCIANI

J-169

IRISH CELTIC

J-179

LOMEPAL

J-180

STARS 80

J-194

VERONIC DICAIRE

J-228

BIGFLO ET OLI

J-247

-M-

J-278

BLack M

Soprano

Soprano

CLAUDIO CAPEO

Youssou n’dour

L’Arena Loire Trélazé présente le Roi du Mbalax !

  • Spectacle : Assis/Debout

  • Mise en vente : vendredi 20 mai – 10h

  • Billetterie : dans tous les points de ventes habituels et sur le site ARENA LOIRE.